Scan d'une gravure de hibou grand-duc, exécutée avec la technique de la manière noire
Manière noire d'après photo, 10 × 15 cm.

Ma première vraie manière noire !

Comme je l'expliquais à propos de mon stage de l'été dernier, j'avais testé à l'arrache une version très raccourcie de cette technique pour faire une petite Saturne. Dans mon atelier de cette année, pas question de faire les choses à moitié, d'autant que c'est la technique de prédilection de ma prof. Je suis donc passé par toutes les étapes, à commencer par le long "berçage", qui donne à la plaque sa trame noire dans laquelle on va patiemment retourner vers des zones plus claires.

Aparté : plus je parle de techniques de gravure, et de taille douce en particulier, plus je pense à faire un site dédié pour expliquer tout ça clairement au lieu d'en disperser des bribes dans chaque billet. Je sais pas encore quelle forme ça pourrait prendre, wiki, animations, etc. mais l'idée fait son chemin.

Enfin bref, voilà le résultat, après je ne sais combien d'heures de grattouillage et de brunissage, et un paquet d'épreuves d'essai, dont la première était quasiment toute noire alors que la plaque m'apparaissait déjà toute brillante.

Photo d'une plaque de cuivre gravée avec la technique de la manière noire, représentant un hibou grand-duc
La plaque terminée est aussi un chouette objet.

D'ailleurs, je montre cet état comme si c'était fini, mais j'y reviendrai sûrement encore. Peut-être. Les plumes autour du bec pourraient gagner à être plus blanches par exemple... Mais bon, ça fait des mois que j'y suis, j'ai envie d'avancer d'autres trucs, alors on verra :).

Cette gravure a été faite d'après le détail d'une photo, dont j'ai malheureusement perdu la source. Je vais tâcher de la retrouver. Surtout que c'est la même photo qui a déjà servi de référence à mon pochoir de hibou… que je vois maintenant très bizarrement après ces heures passées sur cette version gravée !